Le centre d’art se présente comme un espace d’incubation pour les artistes plasticiens contemporains. Il leur offre le soutien nécessaire pour encourager leurs créations et favoriser leur émergence sur la scène artistique. On distingue des centres spécialisés dans l’art contemporain et d’autres orientés vers la photographie, le design ou la mode. Ils jouent un rôle important dans la découverte des nouveaux talents et le support de la créativité artistique.

Le centre d’art : un espace de création artistique par excellence

Les premiers centres d’art sont apparus en France dans les années 1970. Ce sont des espaces de production et de diffusion de la création artistique “vivante”. Ils sont dédiés à l’art contemporain.

À la différence des galeries ou des musées, le centre d’art est un lieu de production qui ne se réduit pas uniquement à l’exposition des œuvres d’art. En outre, c’est un lieu d’expérimentation qui supportent les artistes en amont de leur activité, par :

  • La production des œuvres.
  • Des techniques de communication novatrices pour promouvoir leur production, à travers les éditions, les programmes annuels d’expositions et la sensibilisation du public cible de la nécessité de participer à ces évènements et encourager ces artistes. A cet effet, le centre d’art remplit le rôle de médiateur entre ces derniers et leur cible. Cette action favorise la découverte de nouveaux artistes et dynamise la concurrence sur la scène artistique. Et ainsi, elle encourage la créativité.
  • L’organisation de formations.

Grâce à leur dynamisme et leurs projets authentiques, les centres d’art ont réussi à acquérir l’intérêt du public. Voici quelques exemples de centres connus à paris : le Palais de Tokyo, le Jeu de Paume, le Centre d’art contemporain Chanot (CACC). Ces espaces sont répartis sur tout le territoire Français et accueillent chaque année plus d’un million de visiteurs.

La maison de Marc-Arthur Kohn : une simulation d’un centre d’art

La maison de Marc-Arthur Kohn, n’est pas un centre d’art, mais plutôt un espace de vente aux enchères des ouvres d’art. Elle a été fondue par son propriétaire en 1974 au cœur du triangle d’or Parisien.

Fort de son expérience de plus de 40 ans comme commissaire-priseur, Marc-Arthur Kohn a pu exposer dans des lieux prestigieux. Comme il a développé des relations de valeur avec des experts, des collectionneurs, des conservateurs, etc. Et afin de supporter les créations artistiques des artistes et aider les amoureux d’art à renforcer et valoriser leur patrimoine, Marc n’épargne pas d’efforts pour présenter son soutien et ses conseils, gracieusement, aux amateurs d’art.

Certes pour réussir la vente d’un objet d’art, tout un long travail doit être accompli à l’avance. Cela renferme notamment les actions de communication et de publicité. Ces tâches permettent de faire la promotion d’une vente aux enchères, de susciter l’intérêt du public cible et de mettre en avant les objets à vendre. Marc intervient ici, aussi, pour accompagner les amoureux d’art afin de réussir leur stratégie de communication.

Les centres d’art se sont unis en une association : l’association française de développement des centres d’art. Cette enseigne a pour objectif de favoriser le développement de ces centres et de renforcer leur notoriété à l’échelle nationale et internationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici