L’importance d’une bonne isolation de toiture

0
92

La toiture constitue un élément qui peut entraîner une déperdition thermique importante sur un bâtiment. Pour cette raison et pour tant d’autres, il est alors essentiel d’assurer l’isolation de votre toiture. En général, il s’agit de réaliser des travaux confortatifs, afin de maintenir la température convenable chez vous. Un matériau isolant adapté sera ainsi posé sur cette partie de votre habitat pour vous assurer une protection optimale contre les intempéries. De cette manière, vous pourrez profiter pleinement de la chaleur en hiver et de la fraîcheur en été.

Les avantages d’effectuer une isolation de toiture

S’il est une chose de plus réconfortante, lorsque le froid fait ravages, c’est sans doute la chaleur de votre atmosphère intérieure. Vous pouvez disposer d’un système de chauffage très performant, mais vous risquez de dépenser une somme colossale en énergie. Il serait de ce fait important d’effectuer une isolation combles  et surtout, avec le plus grand soin. Votre maison aura ainsi l’avantage de tenir tête à ce froid qui vous sévit tant. Dans une certaine mesure, cette opération vous permettra également d’améliorer votre intérieur, afin d’éviter une déperdition thermique. Cette dernière sera d’ailleurs considérablement réduite et vos dépenses superflues en énergie seront parfaitement contrôlées. Tous les occupants de votre habitation bénéficieront ainsi d’un confort optimal.

Le fait d’isoler votre toit vous protège aussi des nuisances sonores, car les bruits extérieurs seront on ne peut plus amoindris. Ce qui vous permettra de vivre en toute quiétude. D’autant plus que vous pourrez dire adieu aux problèmes d’humidité pouvant entraîner de la moisissure ou du mérule sur vos parois. À noter que cette condensation est nocive pour votre santé et peut même abîmer votre habitation.

Les travaux d’isolation de toiture sont certes laborieux, mais ils ne sont pas pour autant contraignants. Vous ne serez effectivement pas obligé de quitter temporairement votre logement et l’opération est généralement rapide. La cerise sur le gâteau ? C’est une excellente manière de donner un coup de main à l’environnement, car vous réduisez énormément votre consommation d’énergie. Cela signifie donc que vous limitez vos émissions de CO2, ce qui aura forcément un impact relativement positif sur l’environnement. En plus, il existe actuellement des matériaux isolants naturels sur le marché. Alors, en utilisant ces matières écologiques, l’incidence positive sur l’écosystème sera encore plus importante.

La technique d’isolation de toiture par l’intérieur

Il s’agit en fait de la méthode la plus répandue, en raison de son avantage d’être tout à fait abordable. D’autant plus qu’elle est moins complexe à réaliser. Le matériau isolant sera posé à l’intérieur en agissant, soit sur les planchers, soit la charpente. Si vous décidez de pratiquer la première option, vous intervenez alors sur les combles perdus. Dans ce cas, il vous est conseillé de poser une couche d’isolant très épaisse pour plus d’efficacité. D’ailleurs, selon les règles en vigueur, la résistance thermique de la matière que vous utilisez doit dépasser les 10 m².k/W. Pour la réalisation des travaux, vous devez dérouler l’isolant sur le plancher et ne laissez aucun espace vide, afin d’éviter que l’air y pénètre. À noter qu’il est inutile de fixer le matériau, car la seule pose suffit.

Par contre, si vous souhaitez installer l’isolant au niveau de la charpente, sachez que cette option est un peu plus délicate. En effet, il faut que le dispositif soit posé de manière à ce que les liteaux soient intacts.  Dans ce cas, la résistance thermique requise est d’au moins 0,036 W/m.k. Deux couches peuvent être posées, en veillant à ce que la seconde se fasse avec du Kraft, afin de mieux renforcer l’isolation thermique et obtenir le résultat que vous souhaitez.

La technique d’isolation de toiture par l’intérieur

Cette seconde méthode est généralement plus efficace que la première, notamment lorsque vous désirez rénover toute votre toiture. Le concept est tout simple : vous installez l’isolant sur l’espace entre votre charpente et votre toiture. Pour ce faire, vous pouvez poser votre couche d’isolant sur la volige ou directement sur les chevrons. Si vous choisissez la première option, sachez que la volige de votre toit est une menuiserie spécialement conçue pour servir de plancher, donc le dispositif peut y être posé sans problème.

Mais si cette méthode ne vous convient pas, vous pouvez toujours opter pour l’installation directe sur les chevrons. De plus, ces éléments constitutifs de vos combles sont idéalement faits pour supporter une isolation thermique. Cependant, il est à préciser que la résistance thermique de l’isolant ne doit pas être négligée. Veillez donc à ce qu’elle soit d’au moins 1,65 m².k/W. Le conduit thermique quant à lui, ne doit pas dépasser 0,036 W/m.k. Vous pouvez également poser une double couche du matériau, afin d’être sûr d’avoir une résistance thermique performante.

Les types de pose de matériau isolant

En général, il existe deux façons de poser un isolant en matière d’isolation toiture :

  • L’isolation par laine soufflée

Lorsqu’il s’agit d’une toiture neuve, votre plafond doit être légèrement placé en dessous des poutres. Dans ce cas, la laine posée est soufflée pour qu’elle puisse remplir les espaces vides laissés par les solives. Elle remplit en même temps l’espace entre le plafond et les solives, mais tout dépendra de la résistance thermique que vous voulez atteindre.

Dans le cas d’une ancienne construction, votre plafond se situe normalement au niveau des charpentes. Il faut également souffler la laine que vous avez posée, jusqu’à ce que les petites cases formées soient comblées. Veillez pourtant à ne pas gonfler l’isolant pour éviter de cacher les installations électriques.

  • L’isolation par laine déroulée

Quand vous avez une toiture neuve, la laine sera déroulée en deux couches. La première est à poser sous les solives, afin d’obstruer la chaleur que ces dernières pourraient produire. La seconde couche quant à elle, sera posée entre ces mêmes poutres.

Pour une maison rénovée par contre, la laine sera déroulée entre les solives, mais toujours en deux couches. La seconde sera notamment posée au-dessus des poutres et devra être bien perpendiculaire à ces dernières.

Quelques conseils importants

Pour réussir votre isolation toiture, voici quelques conseils à suivre :

  • Ne laissez pas l’air passer entre votre isolation et votre sous-toiture

Certaines personnes ont tendance à penser qu’un vide devait être laissé pour permettre la ventilation, mais c’est tout à fait faux. En effet, quand l’air extérieur froid et humide pénètre dans votre toiture, les risques de condensation et d’humidité dans votre logement sont importants. D’autant plus que cela ne fera qu’échapper l’air chaud conservé chez vous. Il est donc fortement recommandé de combler complètement cet espace pour éviter les problèmes thermiques, phoniques et sanitaires.

  • Ne négligez pas l’étanchéité à l’air et à la vapeur

Une mauvaise étanchéité à l’air et à la vapeur engendre effectivement des problèmes d’humidité. Des courants d’air se forment et votre consommation en énergie risque de fortement augmenter. C’est pourquoi il vous est recommandé d’installer un pare-vapeur sur la partie chaude de l’isolant pour obstruer tous les espaces vides.

  • N’hésitez pas à dépenser pour l’isolant

Un manque d’isolation peut aussi provoquer des mérules ainsi qu’une condensation. En général, il est conseillé de choisir une épaisseur d’isolant de 12 ou 20 cm pour bénéficier de la meilleure isolation possible. C’est notamment le cas lorsque vous choisissez d’utiliser de la laine minérale.

  • Évitez autant que possible d’interrompre l’isolation

Le matériau isolant et le pare-vapeur doivent être tout à fait continus. En effet, les joints doivent être parfaitement étanches, afin d’éviter que la chaleur s’échappe. Ce souci peut être notamment causé par d’éventuelles fentes ou fissures. Alors, pour parer ce genre de problème, veillez à ce que les câbles électriques soient installés dans des boîtes spécialement conçues à cet effet. De cette manière, ils ne risqueront pas de percer le pare-vapeur.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here